Face à l'eczéma, reprenez le contrôle : Traitements Naturels contre la Dermatite Atopique

Pourquoi j’ai de l’eczéma ? 

L'eczéma ou dermatite atopique est lié à 3 éléments principaux :

Une prédisposition génétique

Si vous (ou votre enfant) souffrez d'eczéma, c'est d'abord parce qu'il y a une prédisposition génétique à cela. En effet, génétiquement la barrière externe de la peau (l’épiderme) est trop perméable et ne joue plus son rôle de barrière. Elle laisse échapper l’eau nécessaire à la bonne santé de la peau et laisse passer des éléments extérieurs (allergènes, bactéries, qui vont déclencher une réaction de défense). Toujours lié à la génétique, l'atopie s'accompagne d'un système immunitaire qui surréagit à la moindre attaque : en présence d'un élément, parfois banal, mais jugé nocif, le système se met en mode guerre mondiale et essaie de dégommer tout sur son passage. Le résultat : une inflammation sous la barrière cutanée qui se traduit par des poussées eczémateuses, qui brûlent et démangent.

Des déclencheurs

Tous les éléments perçus comme dangereux vont déclencher une réponse immunitaire. Ces éléments qu'on appelle les déclencheurs peuvent être des allergènes (alimentaires, environnementales), des produits chimiques, des microbes ou encore des bactéries …

Des facteurs aggravants

Et finalement, certains facteurs vont agir comme des catalyseurs ou comme des facteurs aggravants. Il s'agit par exemple du stress, du déséquilibre hormonal, du grattage ou des frottements.

 

Déclencheurs et catalyseurs courants de l'eczéma

FEMME-DEMANGEAISONS

Chez les adultes : 

  • Les allergies ou intolérance alimentaires (aux noix, au gluten etc …)
  • Déséquilibre de la flore intestinale
  • Les allergies environnementaux (Animaux domestiques à poil ou à plumes, Mites, Pollen de toute sorte, Moisissures)
  • Les changements de température
  • Les déséquilibres hormonaux (Prémenstruels, Grossesse, Puberté ou la Ménopause)
  • Le Stress
  • Se gratter (aggrave en agressant la peau et peut aussi faire pénétrer des bactéries sous la peau)
  • Déséquilibre du microbiote cutané

Chez les enfants :

  • Allergies alimentaires
  • La Bave (à cause d’une PH trop élevé par rapport à la peau)
  • Les poussées dentaires (réponse du système immunitaire)
  • Les maladies enfantines
  • Les Vaccinations (allergie / réponse du système immunitaire)
  • Piqûres d’insectes
  • Stress (séparation, arrivée petit frère ou petite sœur)

Stratégie n°1 pour se débarrasser de l'eczéma : renforcer l'épiderme

 Main-crème

Comme nous l'avons évoqué plus tôt au cœur du problème se trouve une barrière cutanée trop poreuse. D'un point de vue schématique on peut décrire l'épiderme comme un mur constitué de briques et de ciment qui fait l'étanchéité. On sait grâce à la science que les personnes atteintes d'eczéma, le ciment, qui fait l'étanchéité, est de mauvaise qualité et ne joue pas bien son rôle. Le renforcement de cette barrière cutanée est donc au cœur de toute solution durable pour éviter les crises d'eczéma. Or le ciment lipidique qui constitue l'épiderme est fait d'acides gras essentiels, de cholestérol et de collagène. C'est donc une excellente idée de la renforcer l'épiderme avec le meilleur de ce que la nature a à offrir dans ce domaine : Des huiles vierges de première pression à froid biologiques.

Ces huiles sont constituées d'acide gras essentiels aux vertus multiples et certains ont la capacité de pénétrer la barrière supérieure et de la nourrir.

Des études ont montré qu'hydrater les bébés les 6 premiers mois de leur naissance diminuait par 2 les risques d'eczéma. D'autres études ont montré qu'une bonne hydratation permettait de réduire la fréquence des crises et de réduire la quantité d'anti inflammatoire (cortisone) nécessaire pour gérer ces dernières. 

Renforcer son épiderme est donc un pilier important de la gestion de l'eczéma.

Mais il ne suffit pas juste de s'hydrater, mais aussi de le faire de façon la plus optimisée possible : avec des produits d'excellente qualité qui ne contiennent aucun éléments nocifs et qui sont d'origine biologique.

 

Le pouvoir des huiles vierges biologiques

flacon-huile-petales

Parce qu'elles sont constituées d'acide gras (qui est l'une des composantes de l'épiderme), qu'elles sont dérivées de plantes et peuvent être choisies 100% biologiques, les huiles végétales sont les meilleures options pour renforcer sa barrière cutanéeCertaines sont nourrissantes comme le beurre de karité ou l'huile de sésame, d'autres sont anti-inflammatoires comme l'huile de rose musquée ou l'huile de chanvre et d'autres naturellement apaisantes comme le macérat de fleurs de calendula ou encore l'huile de tamanu. Enfin, certaines ont même des propriétés réparatrices comme l'argousier ou l'onagre.

Les baumes et crèmes à base d'huiles vierges vont aider à rétablir la barrière cutanée en la renforçant de l'intérieur. Elles vont aussi former un film hydrolipidique qui évitera les pertes d'hydratation. Il faut aussi savoir que les baumes sont plus hydratants que les crèmes qui sont plus hydratantes que les huiles utilisées tel quel. Le cérat est la forme la plus hydratante de toutes les formes galéniques. On voit ici qu'il est nécessaire de savoir combiner et formuler ses préparations de façon optimale.


Les cosmétiques formulés avec ces huiles précieuses biologiques de première pression à froid vont travailler avec votre peau, la nourrir en profondeur, l'apaiser et l’aider à se renforcer sur le long terme.

Ce n’est pas le cas des crèmes avec huiles minérales dérivées du pétrole par exemple qui vont juste avoir un effet plâtre et qui n'apprennent pas à la peau à se débrouiller toute seule. De ce fait, dès que vous arrêtez de les utiliser votre peau est en détresse et réagit à la moindre attaque. L'autre problème de ces crèmes "conventionnelles", c'est qu'elles contiennent des conservateurs ou autres composants chimiques spécifiquement déconseillées aux peaux atopiques. Pourtant certaines sont prescrites par les dermatologues. Cherchez l'erreur…

 

Les habitudes à privilégier

  • Utiliser des cosmétiques biologiques sans parfum ou dérivés de pétrole avec une liste d'ingrédients facile à lire
  • Adoptez un nettoyant visage et corps sans parfum et hypoallergénique (idem pour le shampoing)
  • Renforcer la barrière cutanée en s’hydratant au moins deux fois par jour : le matin et le soir et toujours tout de suite après le bain
  • Arrêter de s'enduire le corps de cosmétiques contenant des ingrédients nocifs, douteux ou irritants
  • Faire la chasse aux déclencheurs (acariens, moisissures, allergènes alimentaires, trop de chaud ou de froid, savons irritants)
  • Réduire ou éliminer le lait de vache, les sucres rapides, les farines industrielles et l'alcool de son alimentation
  • Privilégier les alimentations bio ou choisir les aliments moins exposés aux pesticides
  • Tamponner la peau avec une serviette propre après le bain (plutôt que de frotter)
  • Se couper les ongles et les limer régulièrement (ainsi on limite le risque des microbes sous la peau en se grattant)
  • Porter des vêtements en tissus non irritants (coton)

 

 

 

Les petites choses en plus…

Gérer le stress et ne plus le subir :

  • Pratiquer du yoga plusieurs fois par semaine pour gérer le stress et oxygéner son organisme
  • Pratiquer la méditation de pleine conscience
  • Pratiquer des marches méditatives en forêt

Une alimentation plus saine :

  • Manger plus de légumes et de fruits
  • Boire suffisamment d'eau : 2L/jour
  • Faire des tests pour déterminer ses allergies et intolérances alimentaires et faire les évictions requises

Suppléments : 

  • Se supplémenter en Vitamine D
  • Probiotic
  • Cure d'huiles de bourrache et d'Onagre en interne
  • Cure de Bourgeon de Cassis ou de Cèdre

Les petites choses en plus :

  • L'eau thermal (à vaporiser sur le corps /les plaques)
  • Les bains de Sels de la mer morte
  • Le froid pour apaiser les démangeaisons (crème au frigo)
  • L'avoine pour adoucir l'eau du bain si elle est trop calcaire

 

Continuer à se documenter sur la maladie pour être au courant des petits trucs à savoir (Suivez notre blog, ou nos réseaux sociaux)

Check liste des habitudes et choses à éviter

  • Utiliser des émollients contenants des dérivés de pétrochimie des allergène
  • Utiliser des cosmétiques inadaptés pour les peaux atopiques (parfum, PEG)
  • Prendre des douches, chaudes et longues ou avec des savons (décapants) : la peau perd son gras, se déshydrate et se fragilise encore plus
  • Avoir une alimentation trop riche en sucres, produits laitiers, farine transformées
  • Vivre avec des déclencheurs (acariens, pollens, animaux domestiques) sans le savoir ou ne rien y faire
  • Subir le stress et les facteurs aggravants sans renforcement des gestes préventifs

 

Avec ces conseils et checklists, nous espérons que tu pourras apaiser tes démangeaisons et adopter une nouvelle routine adaptée. 

 

OlieNeela with a lot of love xx

 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.